Actualités
14/06/24 Mise à jour critique du firmware des SSD NVMe KIOXIA EXCERIA et Toshiba OCZ RC500/RD500
14/06/24 Le firmware P8CR003 pour les performances du SSD Crucial T500 disponible en ISO
13/06/24 Les pilotes pour chipsets AMD et CPU Ryzen prêts pour Windows 11 24H2
12/06/24 NVIDIA a corrigé plusieurs failles de sécurité dans les drivers GeForce 555.99
11/06/24 La Nintendo Switch dit adieu à X (Twitter) et Facebook
05/06/24 Pilote NVIDIA GeForce 555.99 et ShadowPlay AV1 avec l'App 10.0.1
24/05/24 Les fonctions NVIDIA RTX Video HDR et Super Resolution compatibles Firefox
21/05/24 En route pour WDDM 3.2 avec les premiers drivers NVIDIA GeForce de la branche R555 (555.85)
20/05/24 Rappel de sécurité pour ce chargeur USB iHOWER H141
11/05/24 Drivers NVIDIA GeForce Game Ready 552.44 pour Ghost of Tsushima


Fichiers
17/06/24 Intel Arc Graphics 101.5590 WHQL
17/06/24 XPPen PenTablet 3.4.14.240603 WHQL
17/06/24 Western Digital GoodSync for WD 12.7.1
17/06/24 Viltrox AF 24/1.8 Z 1.0.9
17/06/24 Razer Viper V3 Pro 1.11.01 R1
17/06/24 Pioneer DM Archiver 1.1.1
17/06/24 Pimax Play Crystal Light 1.20.01.01.09
17/06/24 FiiO USB Audio DAC 5.68.0 WHQL
17/06/24 Audeze HQ 109
14/06/24 Sony PlayStation 5 24.04-09.40.00
Accueil / Commentaires des news
Répondre Actualiser Rechercher S'inscrire ou s'identifier FAQ

Pages : 1

Par Julien
Le 21/10/2019 à 11:52:05



Inscription : le 16/02/2001
Localisation : Vitrolles
Free réduit le nombre de machines virtuelles à 2 pour la Freebox Delta
Free proposait la semaine dernière une importante mise à jour logicielle 4.1.0 de la Freebox Delta et donc également de la Freebox Delta S fournie sans le Player Free Devialet. Ce firmware 4.1.0 apporte ni plus ni moins que le support de la virtualisation c'est à dire la possibilité pour l'utilisateur de faire fonctionner des machines virtuelles sur le Freebox Server Delta.

Pour les non initiés, une machine virtuelle (VM) est un ordinateur logique qui fonctionne en parallèle du système d'exploitation principal de la machine hôte à savoir le Freebox OS en l'occurrence. Les freenautes peuvent donc maintenant installer sur leur Freebox Server Delta une distribution Linux de leur choix. Il en découle tout un tas d'usages possibles à commencer par le simple fait de posséder un second "ordinateur" à la maison qui pourra accueillir tout un tas de services réseaux comme un cloud personnel pour partager des données et des applications, l'hébergement de sites web, l'accueil de parties de jeu multijoueur ou encore la diffusion de contenus multimédia. L'accès distant à ce PC virtuel peut se faire avec une console et des commandes texte ainsi que de manière graphique (écran virtuel).

Mais cette machine virtuelle Linux proposée par Free pourra aussi être utilisée pour tout ce qui concerne la domotique et le contrôle intelligent de la maison d'autant plus que la VM a accès au port USB de la Freebox ce qui permet d'exploiter tout un tas de périphériques USB différents (webcams, microphones, capteurs de température...). Cette machine virtuelle bénéficie de l'accélération matérielle par le SoC de la Freebox mais peut également accéder au contenu stocké sur le disque dur de la Freebox et tirer partie de la connexion fibre 10 Gb/s de la Freebox avec toutefois une limitation à 5 Gb/s.

Free précise que les OS invités installables sur ces machines virtuelles sont restreints à Linux et à Unix dans leur édition ARM64 puisque le SoC de la Freebox utilise justement cette architecture. Il n'est par exemple pas possible d'installer officiellement Windows sur la Freebox puisque celui-ci est basé sur l'architecture x86 d'Intel. Même l'installation de Windows 10 IoT qui exploite, lui, l'architecture arm n'est pas proposée puisque cet OS n'est pas disponible en téléchargement chez Microsoft et des problèmes de drivers se poseraient par ailleurs (absence de pilotes VirtIO). Pour commencer, Free propose les VMs Linux pré-installées Debian 10.1, Fedora 30 et Ubuntu 19.04 mais d'autres distributions viendront par la suite.

Free autorise l'allocation d'environ 1 Go de RAM et de deux CPU virtuels à cette technologie de virtualisation ce qui permet de créer jusqu'à deux machines virtuelles à savoir deux systèmes d'exploitation indépendants du Freebox OS. Dans le firmware 4.1.0, la limitation était au départ de 3 CPU virtuels mais a été ramenée à 2 CPU par le firmware 4.1.1 qui vient juste d'être diffusé afin de résoudre des plantages lors de l'utilisation de 3 VMs. Ce firmware Freebox OS 4.1.1 corrige d'ailleurs quelques autres problèmes avec les machines virtuelles ainsi qu'avec les fonctions de maison connectée (vidéos, alarme...) et permet de régler la qualité des enregistrements de la caméra.

Bref, cette nouvelle fonctionnalité proposée par Free confirme une nouvelle fois que la Freebox Delta est véritablement la box ultime pour les geeks et autres bidouilleurs en tout genre puisque ces machines virtuelles offrent un panel de possibilités extrêmement large qui n'aura pour limite que l'imagination des utilisateurs ! Cela risque en tout cas de ravir les amateurs de mini machines du type Raspberry Pi que la solution de Free pourra avantageusement remplacer. Pas sûr que l'utilisateur lambda y trouve un intérêt en revanche. A voir également combien il faudra de temps pour voir débarquer une Freebox sous Windows 10, challenge sur lequel un certain nombre de passionnés risquent de se pencher...


Modérateur TLD
Pages : 1


Retour sur le forum Commentaires des news

Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

  Recevez vos identifiants par e-mail si vous les avez oubliés.
  Inscrivez-vous si vous n'êtes pas encore membre de TousLesDrivers.com.
 
Répondre au message Free réduit le nombre de machines virtuelles à 2 pour la Freebox Delta

   Message
      

   Insérer des smileys
    :)  ;)  :D  :P  :(  :?:
    Plus de smileys
    Lien N°1 / Lien N°2 / Puce / Gras / Italique / Souligné / Barré

   Merci de lire la FAQ avant d'ajouter un message.